Jack Herer: Histoire de l´empereur de la Sativa

Jack Herer

Le meilleur hybride de tous les temps

Dès sa première apparition sur la scène cannabique, la variété Jack Herer s’est convertie en l’un des grands classiques du cannabis. Au début des années 90 des rumeurs circulaient autour de la création d’une pièce maîtresse de la marijuana, mais c’est lors de la High Times Cannabis Cup de 1994. qu’elles se sont confirmées lorsque la Jack Herer gagna le premier prix. Cet impressionnant hybride à dominante sativa allait défier la déferlante de génétiques afghanes dans les salles de culture. D’ailleurs, cette variété est née comme un manifeste contre ce « tout afghan » très en vogue à cette époque. Une sorte de parallèle avec son créateur, Jack Herer, qui luttait à l’époque contre le statu quo de la marijuana.

La Jack Herer vous électrifie les neurones avec un effet éthéré comme aucune autre des voluptueuses variétés sativa. De plus, aucun des hybrides de Kush ne pouvait rivaliser avec son effet cérébral ou sa concentration en THC qui avoisine les 22%. La Jack Herer s’est imposée dans le cerveau des consommateurs comme la meilleure herbe de tous les temps après une demi-douzaine de trophées lors des HTCC et de nombreuses autres compétitions internationales.

Ses origines comme variete de cannabis medicinal

Pour surprenant que cela puisse paraître, Jack Herer fut la première variété de cannabis disponible sur ordonnance dans les pharmacies hollandaises dans les années 90. La première variété acceptée par la communauté des utilisateurs thérapeutiques fut donc un hybride à dominante sativa riche en THC et avec moins de 1 % de CBD.

Actuellement, grâce aux analyses chimiques perfectionnées, nous connaissons mieux l’ingrédient secret de cette génétique d’exception : le profil de terpènes. Le terpène dominant de cette variété est le terpinolène, accompagné de terpènes secondaires parmi lesquels l’alpha-phellandrène, le béta-phellandrène, le 3-carène et l’alpha-terpinène. La fragrance si singulière de pin frais avec des touches citronnées de la Jack Herer n’est donc plus un mystère. On suppose que les terpènes jouent un rôle prépondérant dans le maintient des effets psychoactifs libres de paranoïa tout en proposant de nombreuses propriétés médicinales. C’est ainsi que la Jack Herer fut la variété la plus vaporisée par les patients utilisant le cannabis.

Les quatre phenotypes de l’apocalypse sativa

La recette supposée de la fameuse Jack Herer se composerait de : Haze, Northern Lights #5 et Skunk #1. Mais d’aucuns prétendent qu’il s’agirait plutôt d’un croisement entre une Haze et une Shiva Skunk. Au-delà des débats autour de son origine, nous pouvons affirmer que la Jack Herer est un mélange raffiné de sativas.

Cependant, avec ses quatre phénotypes et sa structure en arbre de noël, sa complexité rebuta de nombreux cultivateurs. Trois de ces phénotypes forment des plantes de taille moyenne à grande, dont l’espace internodal est important et les feuilles sativas comme de longs doigts fins. Le quatrième phénotype est lui plus compact avec des feuilles indicas plus larges ce qui, en général, lui vaut moins de succès.

Les trois sativas s’inscrivent dans le profil unique de saveur et d’odeur de la Jack Herer avec ses arômes sucrés nuancés de touches de citron et d’épices.

Sa rareté a contribué à faire de cette délicieuse sativa la plus prisée dans les dispensaires jusqu’à ce jour. Les grands maîtres de la culture ont principalement conservé le phénotype doux et l’ont maintenu à perpétuité grâce à des clones. Heureusement, chez Sweet Seeds®, nous sommes venus à la rescousse des petits cultivateurs de cannabis avec nos excellents hybrides Jack Herer.

Nous n’avons naturellement pas pu résister à nous fonder su notre doux phénotype sativa de Jack Herer pour nos programmes de culture. La génétique Jack Herer est d’ailleurs présente dans de nombreuses variétés parmi les plus populaires du catalogue de Sweet Seeds®.

Une legende vivante

Les grosses têtes de la Jack Herer sont couvertes d’une épaisse couche de résine et ses fils aux couleurs rouge-orangées n’ont rien à envier aux cannabis modernes les plus résineux. Bien que les plantes poussent avec une structure sativa, les Jack Herer ont acquis la réputation de résister aux mauvais traitements et aux conditions adverses.

Les caractéristiques si spéciales de la Jack Herer devraient inciter chaque banque de graines à travailler la génétique originelle, lorsqu’ils l’ont à disposition. En effet, même en disposant d’un clone élite, il faut encore lui trouver le compagnon idéal pour créer la génération suivante d’hybrides.

La collection black jack

Le mariage du poids lourd indica Black Domina avec notre clone élite de Jack Herer fut une réussite complète. L’hybride photodépendant indica-sativa fruit de cette union, la Black Jack® (SWS01), a conquis de nombreux adeptes et nous a incité à continuer nos recherches et notre exploration de cette génétique. Nous avons introduit la Black Jack® avec succès dans le patrimoine de nombreux hybrides, profitant de son fameux effet équilibré et de la grande proportion de fleurs par rapport aux feuilles. C’est ainsi que nous avons imaginé la Black Jack F1 Fast Version® (SWS49) qui termine son cycle de floraison en seulement 7 semaines. Nous avons également pensé aux amateurs d’autofleurissantes, en créant la Black Jack Auto® (SWS21), C’est une plante compacte qui se récolte en 9 semaines. Mais nous n’avons pas oublié les utilisateurs thérapeutiques qui peuvent cultiver sans complications notre Black Jack CBD® (SWS68), une variété riche en CBD qui leur permettra une autosuffisance de cannabis médicinal.

Black Jack® BLACK_JACK_F1_FAST_VERSION BLACK_JACK_AUTO BLACK_JACK_CBD

La collection jack 47

Mais l’odyssée ne s’arrête pas là, nous avons également mis au point « l’artillerie lourde » de la Jack Herer : Jack 47® (SWS08) Un croisement historique entre notre Jack Herer et une AK-47 photodépendante. De cette rencontre fumeuse est née une dynastie d’autofleurissantes explosives qui ont conquis de nombreux cultivateurs. La Jack 47 Auto® (SWS31) est vite devenue l’une des plantes préférées des micro-cultivateurs. Sa taille n’impressionne peut-être pas mais son taux de THC atteint les 21%. Plus récemment nous avons maintenu cette puissance en augmentant la taille avec la Jack 47 XL Auto® (SWS78) Vous pourrez ainsi récolter jusqu’à 200 grammes en seulement 9 semaines depuis la germination. Mais nous ne pensons pas nous arrêter en si bon chemin et de nouveaux hybrides magistraux de Jack Herer seront bientôt disponibles. Et enfin, trong>Jack 47 F1 Fast Version®, version photodépendante de la floraison ultra-rapide.

Jack Herer continuará en la mezcla genética de la colección de Sweet Seeds® y habrá más híbridos magistrales por venir.

Sweet Seeds S.L no se hace responsable del mal uso de la información contenida en este artículo. El cultivo de Cannabis puede ser constitutivo de delito o de falta administrativa; consulte la legislación sobre Cannabis en su lugar de residencia. Sweet Seeds S.L. no pretende en ningún caso incitar a prácticas no legales.

 

Texto: @Sweet Seeds®